Vos témoignages

 

Blouse obligatoire - 23/09/2015 par Yvonne Mathis

En tombant par hasard sur votre site, et c'est bien que vous l'ayez créé, car beaucuop de personnes regrettent cette époque où tout le monde était en blouses (en nylon surtout).

Moi-même, ma soeur et notre mère étions toutes en blouses. Au début c'était des blouses en tissus, mais dès les années 60, elles étaient en Nylon, et nous les avons portées jusque dans les années 90. Ma soeur et moi-même étions professeurs dans un Lycée dans le Nord. Dans ce Lycée, la blouse en Nylon était obligatoire. J'en avais de jolies, que j'ai portées pendant 30 ans de métier, en Nylon bien sur, couleurs abricot, prune, boutonnées devant avec un col claudine, et une martingale qui venait jusque sur le devant, maintenue par 2 boutons, et assez longues (bien en dessous du genou) et les autres professeurs la même chose.

Quant aux élèves (garçons et filles) jusqu'à 16 ans notre établissement en vendaient, à raison de 2 par an. Elles étaient elles aussi en Nylon de couleur blanche et boutonnées sur le coté par 10 boutons translucides. Pour les sorties tout le monde restait en blouse aussi. Les mamans qui venaient rechercher leurs enfants bien souvent laissaient elles aussi leurs blouses, voir même avec leurs martinets, lanières repliées dans leurs poches de blouses (certainement que leurs enfants n'avaient pas été sages ?).

Bien que nous étions authorisées à se servir du martinet en classe pour les élèves qui nous écoutaient pas, nos bureaux étaient sur une estrade surelevée avec le martinet dessus. Les élèves etaient donc prèvenus, et souvent nous avons du nous en servir. On disait à l'élève remonte ta blouse et nous lui donnions quelques coups à toute volée sur ses fesses. Ensuite ça allait mieux (garçons et filles).

En plus dans notre ville, il y avait un très grand magasin avec de grandes vitrines, et qui s'apellait, "la maison du tablier et de la blouse" où on pouvait faire fabriquer nos blouses en nylon selon notre taille et gout. Sinon, il y avait les marchés où il y avait aussi à profusion des marchands de blouses. Bref l'embaras du choix.

Nous mêmes, les enseignants, repartions souvent avec nos blouses sur le dos. Une fois rentré chez nous on enlevait celle du lycée pour mettre une autre pour la maison, et celles la étaient toutes simples en nylon bleu-roi ou bleu-marine, et bien entendu nos enfants étaient en blouses en train de faire leurs devoirs. Il y avait aussi un martinet, car par moment mes enfants ne m'écoutaient pas. Alors je leur disais d'aller chercher le martinet, et de me le donner. Puis, ils relevaient leurs blouses et je leurs striait les fesses. Ma soeur et moi avions été élevées par notre mère déja comme ça, et nous n'en sommes pas mortes !

Donc oui, le titre de votre site est bien approprié. En effet la blouse occupait une bonne partie de notre vie. Dommage qu'elle ne soit plus obligatoire à l'école !

 

 

 


 


unevieenblouse@free.fr

UneVieEnBlouse sur : Facebook
Histoire | Fibres | Tissus | Marques | Formes/Couleurs/Motifs | Utilisateurs | Catalogue anciens | Adresses/Liens | Autres langues | Films | Textes/Témoignages | Galerie | Pour ou contre