Vos témoignages

 

La visite semestrielle - 11/02/2014 par Marc Saniez

 

Nous étions début des années 80 et c'était la visite semestrielle (tous les 6 mois). Comme d'habitude le bus médicale entra dans la cour, conduit par une conductrice en longue blouse en nylon blanche, et y resta une semaine, vu le nombre d'ouvrières et ouvriers de cette usine textile (en fait, il y avait environ 1 900 ouvrières pour à peine 80 ouvriers).

Les ouvrières étant en blouses très longues, en nylon jaune, fermées devant par de grands boutons en plastique blancs. Quant à nous les hommes, en minorité, nous étions en blouses normales, en nylon bleu, boutonnés devant. Mais tout le monde devait en plus porter une charlotte en plastique blanc avec un épais élastique sur le front qui nous laissait des marques sur le front au bout de la journée.

Maintenant, conçernant la visite médicale, une fois le bus installé, arrivaient la doctoresse et son assistante, elles aussi en longues blouses, en nylon blanc, fermées devant par de grands boutons en plastiques blancs. Ce qui était frappant c'est que leurs blouses arrivaient sur leurs chaussures, ce qui semblait un peu démodé ?! Lorsque c'était notre tour de passer la visite, on devait donner son flacon d'urine à l'assistante, puis on devait se deshabiller dans un coin avec très peu de place, et se mettre en slip en gardant ses chaussettes. Ensuite, l'assistante très grande et forte, et qui paraissait encore plus dans sa maxi blouse, nous pesait, prenait notre tour de taille tout en se frottant contre nous avec sa blouse en nylon qui crissait. Même, des fois, elle nous prenait par la taille et nous faisait tourner, ce qui faisait qu'on était en contact de nouveau avec sa blouse blanche crissante.

Ensuite, il fallait faire 10 pompes, et pour nous aider elle nous soulevait par l'élastique de notre slip. Moi, j'étais un peu complexé, mais elle pas du tout ! Puis de nouveau, on devait attendre dans sa cabine non chauffée. Je me suis plaint que j'avais froid. Elle me dit :

  • Mettez votre blouse en attendant !

Ensuite, il fallait passer dans le bureau de la doctoresse, qui elle aussi dans sa hyper longue blouse blanche en nylon, laissait les 3 derniers boutons non boutonés. Là, elle nous faisait allonger sur une table hyper froide, et nous auscultait à fond ! Puis, tout en parlant, nous demandant si ça se passait bien avec les autres ouvrières de l'usine et si on était mariés et si ça se passait bien avec notre femme. Elle baissait notre slip en palpant mes testicules et penis et je devais tousser. Alors que son assistante arrivait tout en regardant, la doctoresse, gardant sa main froide sur mes parties, discutait 2 minutes avec elle. Moi, gené, ma figure rouge comme une tomate, je commençais à avoir une erection. Je me serais mis dans un trou de souris. Mais la doctoresse apparament habituée ne dis rien en disant tout en rigolant :

  • Bon pour le service !

Et remonta mon slip en claquant l'élastique. Puis de nouveau, je fus reconduis dans ma cabine par l'assistante qui me ceintura de ses bras et je sentais bien sa blouse en nylon me frottant. Je m'habillai de nouveau et étant gené, j'avais oublié ma charlotte en plastique. L'assistante m'apella et c'est elle qui me la remit sur la tete en claquant fortement le large élastique sur mon front, en disant :

  • Voila un beau jeune homme.

Apparament ses dames, toutes les trois, restaient de marbre, puis les autres ouvrières nous taquinaient en mettant leurs mains dans leurs grandes poches de blouses :

  • Alors tu es bon pour le service !

En me claquant avec leurs mains sur mon posterieur. Mais comme j'étais le seul jeune homme dans la travée composée de 80 ouvrières, je ne faisait pas le poids. Comme pour me dire quelque chose avec le bruit des machines, elles me tiraient par ma blouse ou elles se collaient contre moi. Bref, toutes ces années se passaient en se frottant l'un contre l'autre avec nos blouses en nylon, mais je me demande si certaines ne le faisaient pas exprès!

 

 


 


unevieenblouse@free.fr

UneVieEnBlouse sur : Facebook
Histoire | Fibres | Tissus | Marques | Formes/Couleurs/Motifs | Utilisateurs | Catalogue anciens | Adresses/Liens | Autres langues | Films | Textes/Témoignages | Galerie | Pour ou contre