Vos témoignages

 

Lorsque j'étais jeune fille - 03/10/2013 par Rosy Richard

Lorsque j'étais jeune fille, dans les années 70 et allant dans une école privée où la blouse était obligatoire ainsi que le beret, je les ai portées jusqu'à mes 18 ans et cela ne m'a jamais posée de probleme.

La blouse était en nylon, de couleur bleue marine, assez longue (bien plus bas que mes genoux), comme les autres éleves d'aillieurs, et boutonnée devant par de grands boutons en plastique blancs. Ma mere et sa soeur tenaient un magasin de jouets en centre ville, et elles aussi étaient en permanance dans leurs longues blouses blanches en nylon boutonnées dos, meme que ma mere me conduisait à l'école tous les jours, sans enlever sa blouse. En plus, je devais porter ma sacoche d'écolière en cuir lourdement chargée et maintenue sur mes épaules par des sangles en cuir, ce qui me courbait le dos. Donc tous les matins c'était le meme rituel, une fois ma blouse et beret de mis, plus ma lourde sacoche, ma mere et moi traversions la ville. Ma mere me suivait avec son martinet en main pour mieux me faire avançer si je ralentissais, souvent en me donnant quelques coups secs sur mes jambes, mais je n'en ai jamais voulue à ma mere et de toute façon c'était la norme.

Toutes les mamans avaient un martinet à la maison pour leurs filles et garçons. De plus dans sa vitrine ma mere passait beaucoup de temps à presenter ses martinets bien en évidence, et en meme temps que les clientes venaient acheter des jouets pour leurs enfants, ma mere et ma tante leur proposaient d'acheter un martinet en meme temps. Bref, cet article se vendait aussi bien que les jouets !

Au soir en rentrant de l'école, je gardais ma blouse d'écolière tant que mes devoirs n'étaient pas fait. Puis je devais l'enlever pour mettre une autre blouse en nylon de couleur turquoise et boutonnée dos (qu'on me boutonnait) et assez courte, pourque ma mere puisse atteindre façilement mes fesses avec son martinet si elle jugeait que je le meritais.

Il est vrai aussi que je voyais beaucoup de clientes venir au magasin gardant leurs blouses en nylon, ou mettant juste un gilet ou manteau au-dessus, sans les fermer. Ah, on était moins fier qu'aujourd'hui. Même pendant les vacances, j'étais tout le temps en blouse, et même lorsque des cousines venaient passer quelques jours chez nous (l'appartement étant au dessus du magasin), la blouse était obligatoire. Et attention si on faisait trop de bruit, maman ou ma tante montaient avec le martinet pour nous cingler nos fesses avec pour nous calmer ! Quand j'y repense, je regrette cette époque !

 

 

 

 

Les commentaires à caractères pornographiques, pédophiles et violents seront sujets à être retirés du site!

Merci donc de ne pas les écrire!!!

 

 


 


unevieenblouse@free.fr

UneVieEnBlouse sur : Facebook
Histoire | Fibres | Tissus | Marques | Formes/Couleurs/Motifs | Utilisateurs | Catalogue anciens | Adresses/Liens | Autres langues | Films | Textes/Témoignages | Galerie | Pour ou contre